Platon et la cité.pdf

Platon et la cité

Jean-François Pradeau

La pensée politique de Platon est une réflexion sur lexcellence de la vie commune. Les dialogues platoniciens poursuivent, chacun à sa façon, une enquête sur les conditions de lunité, cest-à-dire aussi de lintérêt et du bonheur, de la cité où les hommes vivent une vie commune. La définition de la cité peut être tenue pour le premier objet de cette enquête dans la mesure où la philosophie, qui doit son existence à celle de la cité, cherche avec Platon, et pour la première fois, à exposer et à expliquer la nature de la communauté politique, de son institution et de son devenir, en la désignant comme une réalité particulière - distincte du monde où elle apparaît, mais aussi des hommes qui y vivent - dotée dune vie propre. Létude examine, parmi les textes platoniciens, ceux qui montrent le mieux comment le philosophe fait de lunité de la cité la fin de la politique, puis de la recherche de cette unité la fin de la philosophie. Du modèle psychologique (la cité est comme une grande âme, comme un grand individu) à la définition physiologique (la cité est un être vivant), on peut ainsi parcourir loeuvre entière de Platon et la comprendre comme une philosophie politique.

« Platon a écrit une philosophie de la cité. Pour rendre compte de l'ensemble de la pensée politique des dialogues du philosophe athénien, on a

6.88 MB Taille du fichier
9782130575863 ISBN
Platon et la cité.pdf

Technik

PC et Mac

Lisez l'eBook immédiatement après l'avoir téléchargé via "Lire maintenant" dans votre navigateur ou avec le logiciel de lecture gratuit Adobe Digital Editions.

iOS & Android

Pour tablettes et smartphones: notre application de lecture tolino gratuite

eBook Reader

Téléchargez l'eBook directement sur le lecteur dans la boutique www.tbpsas.org ou transférez-le avec le logiciel gratuit Sony READER FOR PC / Mac ou Adobe Digital Editions.

Reader

Après la synchronisation automatique, ouvrez le livre électronique sur le lecteur ou transférez-le manuellement sur votre appareil tolino à l'aide du logiciel gratuit Adobe Digital Editions.

Notes actuelles

avatar
Sofya Voigtuh

PLATON ET LA JUSTICE « decouverte Selon Platon, l’origine de la cité découle de l’incapacité qu’a l’homme de se suffire à lui-même, d’o ù l’obligation de se prêter aide mutuelle. C’est pourquoi pour faire face aux nécessités de la vie : « (…) l’homme prend un autre avec lui en vue de tel besoin, puis un autre en vue de tel besoin, et la multiplicité des besoins rassemble dans une même résidence

avatar
Mattio Müllers

PLATON, L'âme, la cité, le monde - Encyclopædia Universalis

avatar
Noels Schulzen

Rétablir la justice dans la Cité suppose, selon Platon, de changer les hommes. Dans la République, l’homothétie est très explicite : la Cité sera « sage, courageuse, tempérante et juste » si les citoyens le sont aussi car « il y a dans la Cité et dans l’âme de l’individu des parties correspondantes et égales en nombre […]. Par la suite, n’est-il pas nécessaire que l

avatar
Jason Leghmann

160 LA RÉPUBLIQUE LIVRE V p. 449. J'appelle donc bonne et droite une pareille constitution 449 soit dans la cité soit dans l'homme; et j'appelle les autres  ... Nous pensions en effet que c'est dans une pareille cité que nous trouverions la justice, et dans la cité la plus mal constituée l'injustice : les examinant l'une et l' ...

avatar
Jessica Kolhmann

Rétablir la justice dans la Cité suppose, selon Platon, de changer les hommes. Dans la République, l’homothétie est très explicite : la Cité sera « sage, courageuse, tempérante et juste » si les citoyens le sont aussi car « il y a dans la Cité et dans l’âme de l’individu des parties correspondantes et égales en nombre […]. Par la suite, n’est-il pas nécessaire que l